The We and the I


C’est la fin de l’année. Les élèves d’un lycée du Bronx, un quartier encore aujourd’hui parmi les plus pauvres de New York, grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été.

Le groupe d’adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…

Pour préparer ce film, Michel Gondry s’est rendu dans un centre d’activités du Bronx pour rencontrer des adolescents et ce sont leurs histoires les plus intéressantes qui ont donné la matière de The We and the I. Le groupe de lycéens au départ massif et hiérarchisé se morcelle petit à petit pour révéler des trajectoires particulières et de plus en plus personnelles. Le bus fonctionne un peu comme un cocon protecteur même si la succession de paysages déshérités qu’il traverse et donc la vie qu’on y mène influe sur le groupe et chacun en particulier. Il y a aussi les vidéos des téléphones portables qui obligent le groupe à prendre en compte le monde extérieur alors qu’il ne semble se préoccuper que de l’instant présent.

Inventif, ce nouveau film de Michel Gondry (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, La Science des rêves, The Green Hornet, etc) est joyeux voire burlesque par moments. Une très belle idée.
USA, 2012
1h45

Réalisation : Michel Gondry
Scénario : Paul Proch, Jeffrey Grimshaw, Michel Gondry
Photographie : Alex Disenhof
Interprète : Michael Brodie, Teresa Lynn, Lady Chen Carrasco, Raymond Delgado, Jonathan Ortiz, Jonathan Scott Worrell
Distribution : Mars Distribution

Critique - ecoledeslettres.fr
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier - lesinrocks.com
Dossier GNCR - gncr.fr
Page Facebook du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques